Accueil / Actualités / Comment se passe le télétravail au Canada en temps de confinement ?

Comment se passe le télétravail au Canada en temps de confinement ?

La tribu D-AIM / 24 avril 2020

« Au Canada nous nous sommes tous retrouvés en télétravail forcé à peu près en même temps qu’en France, à 2 jours près, même si la pandémie était bien moins avancée ici.

On avait déjà l’habitude de rarement être tous là en même temps, mais ça fait quand même très bizarre de ne plus du tout voir ses collègues du jour au lendemain !

Pour ne pas perdre le contact on a commencé par se créer un groupe de conversation Skype histoire de se faire coucou de temps en temps puis on a mis en place un meet « pause café » 2 fois par semaine. Cela nous permet de prendre des nouvelles de chacun, d’échanger sur l’actualité, notre quotidien ,… en essayant de ne pas (trop) parler boulot !

Pour ce qui me concerne, même si j’avais déjà l’habitude de télétravailler régulièrement, je m’étais toujours dis qu’un jour par semaine c’était bien… et que deux jours serait certainement ma limite.

Cela se confirme ! J’ai  besoin de voir mes collègues, avoir des gens à qui dire bonjour le matin et avec qui partager un moment autour du lunch (version québécoise du déjeuner)

Je suis donc aujourd’hui persuadée que le télétravail total n’est pas optimal pour moi. Si on ajoute à ça que je partage mon « bureau » avec une petite douceur de 2 ans ½ (ou plutôt elle partage sa « salle de jeux » avec moi…), ça se complique vraiment. Quand on vit une crise de nerf à 10h du matin « je veux aller courir dans les flaques sur le trottoir » (oui, le confinement au Canada est moins strict qu’ailleurs) on sait d’avance que la journée va être longue…

Pareil quand après l’avoir briefée sur le fait qu’il faut arrêter de chanter très fort parce que maman a une réunion elle me répond « oui je fais tout doucement… » mais quand tu as fini de parler à ton collègue tu as droit à  « je veux mettre mes lunettes de soleil pour aller me promener !!  »

quand il est 8h, et que je sais que j’ai 4h30 de réunion, les restes de séances de sophrologie prennent tout leur sens !
Je conseille d’ailleurs vivement la méditation en pleine conscience à tous les parents qui vivent le télétravail/garde d’enfants en ce moment.

Après au fil des jours j’ai pris du recul et maintenant je me dis que c’est aussi une occasion unique de partager plus de moments en famille. »

 

via GIPHY

 

 

 

Amandine Chambre
Senior Data Scientist – Montréal

Demander une démo produit